Diplômée du Conservatoire National de Région de Paris et de la Haute École de Musique de Genève, Marine Wertz a étudié la clarinette auprès de Richard Vieille, Jacques Di Donato, Jean-Michel Bertelli et Romain Guyot. Elle obtient le prix Sih-Woo Cardinaux-Chang en 2012 à Genève.

Passionnée de musique de chambre, Marine Wertz se produit avec différentes formations dans des festivals en France et à l’étranger (Musicales de Colmar, les Jardins Musicaux, Lavaux Classic, Festival de la Cité). Elle est co-fondatrice de FECIMEO, ensemble de chambre à géométrie variable. Également très investie dans le domaine de la musique contemporaine, on a pu l’entendre avec l’ensemble Vortex, Contrechamps, et le Lemanic Modern Ensemble.

Marine Wertz aspire depuis toujours à mettre en scène la musique avec les arts visuels. Dans l’univers du théâtre musical, elle rencontre Françoise Rivalland, Jean Geoffroy et Henri-Charles Caget qui contribuent à enrichir son jeu et ses idées. Elle est co-fondatrice du collectif ECALY (Ecoutons Avec Les Yeux) qui propose des spectacles interdisciplinaires depuis 2009. En 2017 elle travaille avec Marina Moth, clarinettiste et Thilina Pietro Femino, metteur en scène, sur une version inspirée de la comedia dell’arte pour deux clarinettistes et jeux scéniques, autour de la pièce Der Harlekin de K.Stockhausen.

Titulaire du Master en pédagogie musicale, Marine Wertz enseigne la clarinette au Conservatoire Populaire de Musique, Danse, Théâtre de Genève.

Retour accueil

Lettres de Westerbork

Lecture musicale

Lettres de Westerbork

1942-1943 : depuis le camp de transit de Westerbork, aux Pays-Bas, Etty Hillesum, jeune femme juive entretient une correspondance régulière avec ses amis d'Amsterdam.

Véritable journal épistolaire, ces lettres brossent un tableau rare et précieux sur la vie de ce camp, véritable antichambre d’Auschwitz, et poursuivent le dialogue intérieur initié avec son journal, une année plus tôt.

Témoignage historique certes, mais surtout humain, éthique et métaphysique, elles offrent un autre regard, plein d’humanité au cœur de l’impensable, celui d’une femme convaincue que l’important n’est pas de « rester en vie coûte que coûte, mais comment l’on reste en vie » et qu’il suffit « d’un seul homme digne de ce nom pour que l’on puisse croire en l’homme, en l’humanité. »

Outil de médiation associé au spectacle « Etty Hillesum, une voix dans la tourmente », « Lettres de Westerbork » est une lecture musicale. Elle offre une autre porte d’entrée dans l’univers de cette femme, plus factuelle et plus accessible.

Dans cette lecture où la comédienne s'attache à la force et la musicalité du texte, la clarinette vient se poser comme une seconde voix, en dialogue, en résonance ou en opposition avec la voix parlée, afin de faire vibrer au plus juste la parole de cette femme moderne aux oreilles de nos contemporains

  • Création : Compagnie Les voix du conte
  • Partenaire de production : Communauté des Communes du Pays de Gex
  • Récit : Claire Parma
  • Clarinettes : Marine Wertz
  • westerbork_1
  • westerbork_2
  • westerbork_3
  • westerbork_4
Contact

Videos
Photos
Marine, Qu'est-ce ?
Liens